Le Monde – Ecole

Actualités – Le Monde de l’École

Pour l’inclusion scolaire, « il faut désormais investir massivement dans la compétence des équipes pédagogiques »
Pour l’inclusion scolaire, « il faut désormais investir massivement dans la compétence des équipes pédagogiques »
Ombeline Accarion, vice-présidente EELV de la Loire-Atlantique chargée du handicap et aussi professeure des écoles, alerte, dans une tribune au « Monde », sur les défauts de mise en œuvre de l’école inclusive et insiste sur les besoins concernant les moyens et l’accompagnement des enseignants.
Pollution de l’air à l’école : 30 000 cas d’asthme évitables chaque année, affirme Santé publique France
Pollution de l’air à l’école : 30 000 cas d’asthme évitables chaque année, affirme Santé publique France
Ces cas d’asthme seraient évitables par une réduction des expositions au formaldéhyde, grâce à des actions d’aération ou de ventilation, et près de 12 000 cas de sifflements, en éradiquant la présence des moisissures visibles dans les classes, selon Santé publique France.
Les « stages kebab », reflets des difficultés dès la 3ᵉ pour les jeunes des quartiers populaires
Les « stages kebab », reflets des difficultés dès la 3ᵉ pour les jeunes des quartiers populaires
Chaque année, de nombreux élèves issus de milieux défavorisés effectuent un stage d’observation par défaut, n’ayant pu trouver des entreprises plus prestigieuses prêtes à les accueillir. Une première expérience de discrimination.
Dans les collèges, la mise en place du théâtre, « passage obligé » voulu par le président Macron, inquiète
Dans les collèges, la mise en place du théâtre, « passage obligé » voulu par le président Macron, inquiète
Les budgets de la rentrée 2024 sont déjà votés et commencent à arriver dans les collèges. S’ajouteraient donc l’histoire de l’art et le théâtre, comme le chef de l’Etat l’a appelé de ses vœux lors de sa conférence de presse du 16 janvier. En l’absence d’informations, le corps enseignant échaffaude diverses hypothèses.
La fin des « correctifs académiques » au brevet et au bac, une mesure aux effets inconnus
La fin des « correctifs académiques » au brevet et au bac, une mesure aux effets inconnus
Le ministre de l’éducation nationale, Gabriel Attal, qui veut que seules les notes attribuées par les professeurs comptent pour l’obtention d’un diplôme, a annoncé supprimer la possibilité d’intervenir sur les résultats de l’ensemble de l’académie qu’avaient les recteurs. Une mesure peu connue, différente des procédures d’harmonisation des notes prévues après correction pour éviter toute iniquité.
Langage
Retour en haut