Le Monde – Ecole

Quelles sont les conséquences des fermetures d’écoles dans le monde ? Suivez notre direct et posez vos questions
Quelles sont les conséquences des fermetures d’écoles dans le monde ? Suivez notre direct et posez vos questions
Du Ghana au Pérou, de la Corée du Sud aux Etats-Unis, en passant par l’Iran ou le Mexique, nos correspondants vous racontent, avec des exemples précis, comment la pandémie a affecté l’éducation des enfants dans plusieurs pays.
L’école à la maison reprend, mais « des dysfonctionnements et des défaillances » empêchent élèves et professeurs de travailler
L’école à la maison reprend, mais « des dysfonctionnements et des défaillances » empêchent élèves et professeurs de travailler
Le ministère de l’éducation nationale reconnaît que, dans le Grand-Est, l’Ile-de-France, les Hauts-de-France et l’Occitanie, les sites de travail « étaient fortement ralentis, voire inaccessibles » mardi 6 avril.
Claude Lelièvre : « Les débats passionnés sur l’école en France laissent libre cours aux images d’Epinal et aux contre-vérités »
Claude Lelièvre : « Les débats passionnés sur l’école en France laissent libre cours aux images d’Epinal et aux contre-vérités »
Dans son dernier ouvrage « L’Ecole d’aujourd’hui à la lumière de l’histoire », l’historien de l’éducation souligne les nombreuses « fake news historiques » et idées reçues qui parsèment les discours sur l’institution scolaire.
Confinement : les assistantes maternelles finalement autorisées à accueillir des enfants
Confinement : les assistantes maternelles finalement autorisées à accueillir des enfants
L’annonce, qui intervient après des informations gouvernementales contradictoires, soulage les parents mais pas les syndicats, qui regrettent que la poursuite de l’activité ne se fasse pas sur la base du volontariat.
« Même si on n’a pas été touchés, le sujet est omniprésent » : à Nîmes, la fermeture des écoles est un moindre mal
« Même si on n’a pas été touchés, le sujet est omniprésent » : à Nîmes, la fermeture des écoles est un moindre mal
A distance pour quelques jours, puis en vacances jusqu’au 26 avril, la plupart des parents et des élèves sont soulagés de voir ce troisième confinement arriver, mais espèrent néanmoins un rapide retour à la normale.

Le mot du Président
    N’ayant pas encore réussi à atteindre le monde d’après comme nous l’espérions en mai dernier, nos retrouvailles, cette année, sont à nouveau compromises et le bulletin 2021 sera à nouveau virtuel.

Langage